HIROSHIMA, MON AMOUR

De Marguerite Duras

Hiroshima mon amour est l’histoire d’une brève liaison amoureuse.

« Elle », l’actrice française, est venue à Hiroshima pour tourner dans un film sur la paix. « Lui » est japonais, architecte. Ils se sont désirés, très fortement, très sincèrement ; dans les bras de son amant, elle retrouve le goût d’un amour impossible, celui qu’elle a éprouvé pour un soldat allemand. Après les affres de la chair de Hans Henny Jahnn dans Pasteur Ephraïm Magnus, et les précipices de la sexualité dans La philosophie dans le boudoir de Sade, après l’élégante épure de La Vénus à la fourrure de Sacher-Masoch, Christine Letailleur souhaitait porter à la scène cette oeuvre de Marguerite Duras, une pièce sur le désir, poétique, philosophique, politique.

Hiroshima mon amour de Marguerite Duras. Le spectacle a été créé au Théâtre de Vidy-Lausanne et au Festival Mettre en scène à Rennes en 2009. Il a tourné, en 2010/11, notamment au Trident à Cherbourg, à L’Espal au Mans, aux Feuillants à Dijon, au Théâtre des Salins, Au Toboggan à Décines, Le Carré Magique à Lannion et à la Maisons de la Culture de Nevers. Il a été représenté au Baryschnikov Arts Center à New York, aux Festivals de Perm (Russie), de Shizuoka (Japon) et de Zagreb (Croatie). En 2012, il a été repris au Théâtre National de Bretagne et au Théâtre de la Ville.

mise en scène & scénographie Christine Letailleur

avec

Valérie Lang

Hiroshi Ota

Pier Lamandé 

lumières Stéphane Colin

son Fred Morier

vidéo Jérôme Vernez

assistant à la mise en scène Pier Lamandé

 

Production déléguée Théâtre Vidy Lausanne

coproduction Théâtre National de Bretagne / Rennes, Fabrik Théâtre

Projet franco-japonais avec le soutien de Cultures france et de la Japan Foundation.